Consultations pour les parents d’enfants précoces

Les enfants surdoués

Le Haut Potentiel

Lors de mes années de formation au Conseil Conjugal et Familial, j’ai rédigé mon mémoire autour des problématiques des enfants précoces rencontrées par les couples.

Qu’est ce que la douance

Selon Jeanne Siaud Facchin, la définition de la douance (selon la désignation canadienne) serait : « Etre surdoué, c’est penser dans un système différent, c’est disposer d’une forme d’intelligence  particulière. C’est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité. Ce n’est pas un enfant avec un « plus », malgré la terminologie ambiguë, ni un génie qui aurait tout reçu… »

Intelligence et sensibilité

L’enfant précoce a un fonctionnement intellectuel différent, des modes d’apprentissage et affectif différents.

Un enfant précoce se caractérise essentiellement par une dysynchronie entre son mode intellectuel et cognitif, souvent très en avance et son mode affectif correspondant à son âge réel voire en retard par rapport à l’âge réel. Ce décalage est très difficile à gérer pour cet enfant qui se pose des questions parfois d’adultes et auxquelles il ne peut pas répondre, compte-tenu de son âge. Ceci peut engendrer de grandes difficultés, des angoisses, du mal-être et des incompréhensions vis-à-vis de son entourage.

Ce fonctionnement particulier a des conséquences sur l’enfant, sur l’écolier, sur l’étudiant, sur le couple, sur la famille.

Une famille qui s’adapte

Le couple parental a besoin de réserves d’énergie pour faire face aux demandes de l’enfant, à sa curiosité, à ses passions, à son hypersensibilité, à ses angoisses, aux crises émotionnelles.

Une grande communication est nécessaire entre les membres du couple afin qu’il n’y ait pas d’incompréhension de part et d’autre et que ces difficultés traversées n’altèrent pas le lien conjugal.

L’enfant est souvent aidé dans ses difficultés mais les parents sont souvent moins bien entourés.

Les consultations pour les parents d’enfants précoces

Mieux comprendre son enfant

Je propose au couple de leur offrir un lieu où chacun peut écouter l’autre, ses ressentis, ses souffrances, sans jugement. Un espace pour eux, pour renforcer leur conjugalité et retrouver
apaisement, confiance en soi et sérénité.

A lire

  • Toi qu’on dit surdoué, Claire Grand, l’Harmattan, 2011
  • L’enfant surdoué, Jeanne Siaud-Facchin, Editions Odile Jacob, 2008

Laisser un commentaire