Thérapie Familiale et Approche Systémique

Je suis actuellement en formation à l’Institut Montaigne à Bordeaux.

Cet Institut a été fondé en 1993 par Myriam Cassen (psychologue clinicienne, thérapeute familiale et de couple, addictologue) sous l’égide du professeur Mony Elkaïm, l’un des fondateurs des psychologues familiaux systémiques.

L’approche systémique en thérapie s’intéresse au sens d’un problème dans le contexte où celui-ci est apparu et s’est maintenu.

La psychothérapie, après s’être intéressée au suivi individuel, a exploré les relations avec les proches. Elle a observé les interactions, et repéré les alliances, les pouvoirs, les conflits, les coalitions…

Elle a mis en évidence qu’une famille fonctionne comme un système.

L’expression de soi et l’épanouissement sont plus difficiles dans cet environnement.

 


Vivre en couple, plaidoyer pour une stratégie du pire par Mony ElkaïmSi tu m'aimes, ne m'aime pas par Mony Elkaïm

Le deuil dans la famille

Soutien psychologique pour aider l'enfant dans le deuil

J’ai été formée sur les théories et pratiques de l’accompagnement du deuil chez l’enfant et l’adolescent au Service Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent à l’hôpital Purpan.

Deuil chez l’enfant et l’adolescent

L’épreuve du deuil peut toucher n’importe quelle famille à n’importe quel moment. Elle peut bousculer toute la famille car chaque personne va vivre ce deuil différemment.

Pour les enfants et les plus jeunes, les spécificités en fonction de l’âge sont différentes. Il est important de les connaître afin d’accompagner au mieux les familles et leurs enfants.

 


La mort expliquée aux enfants par le Dr Jean-Jacques Charbonnier

La thérapie contextuelle

Aujourd’hui, les pratiques en thérapie familiale ont considérablement évolué et se sont diversifiées. C’est d’abord le fait de l’évolution des familles, de leurs problématiques et du type de demande et d’attente qu’elles formulent.

Les attentes des familles ne sont plus les mêmes. La famille a évolué, les problématiques aussi et la demande n’est pas la même.

Les pratiques en thérapie familiale sont nombreuses et diversifiées. Les thérapies familiales s’adaptent à la diversité des situations rencontrées du fait des différences sociales et culturelles qui existent.

Christine Allard utilise la thérapie contextuelleJ’ai eu la chance de rencontrer Catherine Ducommun-Nagy, psychiatre, professeure associée dans le département du couple et de la famille de la Drexel University à Philadelphie et présidente de l’Institute for Contextuel Growth à Glenside, fondé par Ivan Boszormenyi- Nagy.

Catherine m’a formée sur la construction du génogramme selon les cinq dimensions de la réalité relationnelle. Cette approche de la thérapie contextuelle permet un abord concret des questions liées à la loyauté familiale et offre de nouvelles ressources pour aborder les questions liées aux injustices et à leurs conséquences relationnelles.

Cet outil permet de faire travailler les personnes sur leur histoire familiale et de mieux comprendre comment elle vient impacter leur vie personnelle, relationnelle, conjugale, familiale.

 


Ces loyautés qui nous libèrent par Catherine Ducommun-Nagy

 

Violences et maltraitances

Parler des violences et maltraitances en consultation à Toulouse

Ma formation au Cabinet Mizrahi à La Rochelle me permet de mieux appréhender les violences et les maltraitances.

Ne pas être formée dans ce domaine, c’est ne pas voir, ne pas détecter. Cela empêche d’accueillir la personne, ici et maintenant, avec ce qu’elle est et ce qu’elle apporte en entretien.

Les personnes victimes de violence ou de maltraitance ont besoin d’une écoute empathique, sans jugement. De ce fait, elles se sentent prises en charge, et  peuvent se reconstruire autour d’une meilleure estime de soi et d’une meilleure confiance en soi.

Cette formation m’a donné des outils complémentaires dans ces domaines particuliers et de proposer sur des consultations sur Toulouse pour les violences et maltraitances.

La maltraitance peut être faite aux enfants, aux adolescents, aux adultes, aux personnes âgées. Elle s’exprime par des mots, des gestes, des ignorances, des attitudes…Cela peut être aussi des abus sexuels ou de l’inceste.

Violence transgénérationnelle

Je m’intéresse aussi à l’histoire de la famille, à la violence intra familiale et à la compréhension des mécanismes qui entraînent les répétitions de violences.

La violence peut être conjugale, familiale, domestique, sociale, économique, affective, relationnelle, sexuelle.

 


Le livre noir des violences sexuelles par Muriel Salmona, Manuel LeonettiFemmes sous emprise par Marie-France Hirigoyen

Qui suis-je

Mon parcours

Nous vivons tous à certaines périodes de notre vie des épreuves, des difficultés qui viennent entraver l’harmonie qui règne dans notre vie personnelle et avec nos proches.

Le désir d’enfant, la naissance, une interruption de grossesse, l’adolescence, la maladie, le handicap, la ménopause, la séparation, le deuil sont autant de périodes de vie où l’équilibre peut devenir fragile. Lorsque nous traversons ces épreuves, une écoute attentive et bienveillante, sans jugement, peut aider à ce que chacun puisse exprimer à l’autre ce qu’il ressent. Cela permet à chaque membre du couple ou de la famille de reprendre sa place.

C’est pour cette raison que j’ai voulu devenir conseillère conjugale et familiale. Mon cabinet se situe à L’union (cela ne s’invente pas pour une professionnelle des relations de couple et familiales!) dans la périphérie toulousaine.

Je peux vous aider à restaurer la communication et à retrouver de la sérénité.

Formations et domaines d’activité

Les couples et les familles

J’ai été formée au Conseil Conjugal et Familial à l’association Couples et Familles de Toulouse, association agréée par le Ministère des Affaires Sociales.

Je travaille sur la prévention avec les jeunes en collège et en lycée, ce qui me permet de bien cerner leurs problématiques d’aujourd’hui.

Membre de l’Association Nationale des Conseillers Conjugaux et Familiaux et membre de l’Association Couples et Familles.

Membre actif à l’Association Française des Enfants Précoces, association nationale qui organise des ateliers, des conférences pour les enfants et les adultes à haut potentiel.

 

Développement personnel

Je me suis formée en Communication non violente, au Centre de Ressources sur la Non-Violence de centre Midi Pyrénées. La CNV permet à chaque individu de se respecter, d’identifier ses émotions et d’analyser ses besoins.

J’utilise également les outils de gestion des émotions.

Je me forme actuellement à l’intervention systémique et à la thérapie familiale à l’Institut Montaigne de Bordeaux.

Pour les parents d’enfants précoces

Les enfants surdoués

Le Haut Potentiel

Lors de ma formation au Conseil Conjugal et Familial, j’ai rédigé mon mémoire autour des problématiques rencontrées dans les familles avec des enfants précoces

Qu’est ce que la douance

Selon Jeanne Siaud Facchin, la définition de la douance (selon la désignation canadienne) serait : « Etre surdoué, c’est penser dans un système différent, c’est disposer d’une forme d’intelligence  particulière. C’est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité. Ce n’est pas un enfant avec un « plus », malgré la terminologie ambiguë, ni un génie qui aurait tout reçu… »

Intelligence et sensibilité

L’enfant précoce a un fonctionnement intellectuel différent, des modes d’apprentissage et affectif différents.

Un enfant précoce se caractérise essentiellement par une dysynchronie entre son mode intellectuel et cognitif, souvent très en avance et son mode affectif correspondant à son âge réel voire en retard par rapport à l’âge réel. Ce décalage est très difficile à gérer pour cet enfant qui se pose des questions parfois d’adultes et auxquelles il ne peut pas répondre, compte-tenu de son âge. Ceci peut engendrer de grandes difficultés, des angoisses, du mal-être et des incompréhensions vis-à-vis de son entourage.

Ce fonctionnement particulier a des conséquences sur l’enfant, sur l’écolier, sur l’étudiant, sur le couple, sur la famille.

Une famille qui s’adapte

Le couple parental a besoin de réserves d’énergie pour faire face aux demandes de l’enfant, à sa curiosité, à ses passions, à son hypersensibilité, à ses angoisses, aux crises émotionnelles.

Une grande communication est nécessaire entre les membres du couple afin qu’il n’y ait pas d’incompréhension de part et d’autre et que ces difficultés traversées n’altèrent pas le lien conjugal.

L’enfant est souvent aidé dans ses difficultés mais les parents sont souvent moins bien entourés.

Les consultations pour les parents d’enfants précoces

Mieux comprendre son enfant

Je propose au couple de leur offrir un lieu où chacun peut écouter l’autre, ses ressentis, ses souffrances, sans jugement. Un espace pour eux, pour renforcer leur conjugalité et retrouver
apaisement, confiance en soi et sérénité.

 


Toi qu’on dit surdoué par Claire GrandL’enfant surdoué par Jeanne Siaud-Facchin