Qui suis-je

Christine Allard, conseillère conjugale et familiale à Toulouse

Mon parcours

Nous vivons tous à certaines périodes de notre vie des épreuves, des difficultés qui viennent entraver l’harmonie qui règne dans notre vie personnelle et avec nos proches.

Le désir d’enfant, la naissance, une interruption de grossesse, l’adolescence, la maladie, le handicap, la ménopause, la séparation, le deuil sont autant de périodes de vie où l’équilibre peut devenir fragile. Lorsque nous traversons ces épreuves, une écoute attentive et bienveillante, sans jugement, peut aider à ce que chacun puisse exprimer à l’autre ce qu’il ressent. Cela permet à chaque membre du couple ou de la famille de reprendre sa place.

C’est pour cette raison que j’ai voulu devenir conseillère conjugale et familiale dans la belle ville de L’union (cela ne s’invente pas pour une professionnelle des relations de couple et familiales!) dans la périphérie toulousaine.

Je peux vous aider à restaurer la communication et à retrouver de la sérénité.

Formations et domaines d’activité

Les couples et les familles

J’ai été formée au Conseil Conjugal et Familial à l’association Couples et Familles de Toulouse, association agréée par le Ministère des Affaires Sociales

Je travaille sur la prévention avec les jeunes en collège et en lycée, ce qui me permet de bien cerner leurs problématiques d’aujourd’hui.

Je suis membre actif à l’Association Française des Enfants Précoces, association nationale qui organise des ateliers, des conférences pour les enfants et les adultes à haut potentiel.

Développement personnel

Je me suis formée en Communication non violente, au Centre de Ressources sur la Non-Violence de centre Midi Pyrénées. La CNV permet à chaque individu de se respecter, d’identifier ses émotions et d’analyser ses besoins.

Consultations pour les parents d’enfants précoces

Les enfants surdoués

Lors de mes années de formation au Conseil Conjugal et Familial, j’ai rédigé mon mémoire autour des problématiques rencontrées par les couples avec des enfants précoces. Les consultations pour les enfants précoces dénouent les tensions et les difficultés que traversent les familles.

Qu’est ce que la douance

Selon la désignation canadienne : « Être surdoué, c’est penser dans un système différent, c’est disposer d’une forme d’intelligence particulière. C’est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité (… Jeanne Siaud Facchin) »

Intelligence et sensibilité

L’enfant précoce a un fonctionnement intellectuel différent, des modes d’apprentissage différents, un mode affectif différent. Il se caractérise essentiellement par une dyssynchronie entre son mode intellectuel et cognitif, souvent très en avance et son mode affectif correspondant à son âge réel voire en retard par rapport à l’âge réel.

Ce décalage est très difficile à gérer pour cet enfant qui se pose des questions parfois d’adultes et auxquelles il ne peut pas répondre, compte-tenu de son âge. Ceci peut engendrer de grandes difficultés, des angoisses, du mal-être et des incompréhensions vis-à-vis de son entourage.

Enfants surdoués et scolarité

Ce fonctionnement particulier a des conséquences sur le parcours scolaire de l’enfant et l’étudiant précoce, sur le couple, sur la famille.

Une famille qui s’adapte

Le couple parental a besoin de réserves d’énergie pour faire face aux demandes de l’enfant, à sa curiosité, à ses passions, à son hypersensibilité, à ses angoisses, aux crises émotionnelles.

Une grande communication est nécessaire entre les membres du couple afin qu’il n’y ait pas d’incompréhension de part et d’autre et que ces difficultés traversées n’altèrent pas le lien conjugal. L’enfant est souvent aidé dans ses difficultés mais les parents sont souvent moins bien entourés.

Les consultations pour les enfants précoces

Mieux comprendre son enfant

Je propose au couple de leur offrir un lieu où chacun peut écouter l’autre, ses ressentis, ses souffrances, sans jugement. Un espace pour eux, pour renforcer leur conjugalité et retrouver apaisement, confiance en soi et sérénité.

La CNV pour aider les couples et les familles

Utiliser la CNV en consultation

Je me suis formée à la Communication Non Violente, outil que je trouve essentiel dans un métier de relation d’aide.

Le fondateur de la Communication Non Violente, Marshall Rosenberg, collaborateur de Carl Rogers,  psychologue clinicien, est l’auteur du livre « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) ». Il nous apprend à nous connaître et à nous aimer car ce n’est qu’à partir de là, qu’on pourra rencontrer l’autre.

La CNV nous invite à développer la responsabilité, à être attentifs à nos perceptions, nos ressentis, à nous relier à nos besoins et nos motivations, à nous libérer de nos interprétations et à prendre la responsabilité de nos choix.

Améliorer les relations

En développant la capacité de chacun à formuler des demandes claires, les conflits improductifs se transforment en dialogues constructifs et créatifs, dans le respect et la reconnaissance de chacun. Le CCF (conseil conjugal et familial) développe les principes de la CNV avec les enfants et les parents qui viennent consulter.

L’intention de la CNV est de créer une qualité de relation et d’empathie, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique. C’est pourquoi CNV et CCF sont si liés

La CNV peut être utilisée partout, dans le couple, en famille, avec les enfants et dans la vie professionnelle. Je l’utilise dans mes consultations et organise régulièrement des ateliers près de Toulouse (à l’Union).